Venir et se déplacer dans Limoges

Quelques repères et informations pratiques pour venir à Limoges

  • En train  :

Paris ⇔ Limoges, compter  environ 3 heures de train

  • En voiture :

Paris ⇔Limoges sortie 33, compter environ 4 heures

Toulouse ⇔Limoges, sortie 35, compter environ 3 heures

Se déplacer dans Limoges : 

  • A pied :

Gare des Bénédictins ⇔Faculté de droit (lieu d’accueil du colloque), compter environ 30 minutes

  • En trolleybus :

Horaires et plans sur le site de la stcl http://www.stcl.fr/

Le réseau de trolleybus a été créé à Limoges à partir de 1943, supplantant progressivement le tramway. Lire la suite

En attendant la soirée de gala

Voici  une courte présentation du groupe qui animera votre soirée du 3 juin

Depuis 11 ans Latcho Divès arpente les clubs et les salles de concerts. La musique est là, volatile, le temps de retrouvailles, d’une nuit à jouer comme si c’était la dernière. C’est l’histoire de fous de Django, mais aussi d’une rencontre entre un manouche et de deux gadjé. Le premier est tombé dans la marmite quand il était petit, les deux autres sont tout simplement tombés accroc à la potion. L’histoire a commencé en Limousin, puis passée par Paris, Bucarest, New York, pour se retrouver finalement en terre natale, et rejouer ensemble comme si l’on ne s’était jamais quitté. Trio jeune et détonnant, que ce soit sur des tempos rapides, des valses ou bien encore des ballades, on ne décroche pas, car l’engagement est profond, l’énergie endiablée, la sensibilité émouvante et la complicité essentielle.

LATCHO DIVES PHOTO GROUPE

© Photo : Éric Bloch

Offrez-vous du Limoges : Une sélection de restaurant proposée par l’Office du Tourisme de Limoges

L’office du Tourisme de Limoges vous propose une sélection de restaurant en centre ville, à proximité de vos hôtels et proche du site du colloque

Vous pouvez également télécharger la brochure complète « Hébergement/restauration 2015 » en suivant le lien ci-dessous

Brochure Hébergement et Restauration 2015

sélection de restaurant colloque_Page_1 sélection de restaurant colloque_Page_2 sélection de restaurant colloque_Page_3

Questions à Emile-Roger LOMBERTIE, maire de Limoges et vice-président de la Communauté d’Agglomération Limoges Métropole

En 2015, du 2 au 4 juin, la ville de Limoges accueillera le 11 è colloque national des archivistes communaux et intercommunaux sur les évolutions du métier d’archiviste et de son environnement

Emile-Roger LOMBERTIE, maire de Limoges et vice-président de la Communauté d’Agglomération Limoges Métropole donne son point de vue concernant les archives et répond aux questions posées par la revue Archivistes !

Quelles sont les motivations qui ont amené Limoges à accueillir ce colloque ?

Limoges a précédemment accueilli d’autres événementiels de milieux professionnels comme le Congrès archéologique de la Société Française d’Archéologie en juin 2014 ou celui de l’Association Internationale Francophone des Bibliothécaires et Documentalistes (AIFD) en août dernier. Il y a ainsi une certaine continuité à recevoir à Limoges différents réseaux d’acteurs du patrimoine, des archives et des bibliothèques, de partager leurs problématiques et d’alimenter notre propre réflexion sur le sujet. Au vu du programme national qui se prépare avec l’Association des Archivistes Français, les archivistes communaux et intercommunaux ont pour objectif d’approfondir le devenir de leur métier et de le maîtriser dans un environnement qui est en mutation administrative, technologique, culturelle, archivistique.

Limoges, ville de patrimoine ?

L’intérêt de Limoges pour les problématiques patrimoniales concerne tout autant le patrimoine écrit des archives que le patrimoine urbain. Limoges est une ville qui agit pour son patrimoine, un patrimoine ancien comme contemporain qui, depuis la ville gallo-romaine d’Augustoritum[1], traduit les périodes marquantes de son histoire. Celles-ci furent nombreuses tant au Moyen-Age par le rayonnement de l’abbaye Saint-Martial qu’au XVIII siècle lors des réaménagements de ses places proposés par Turgot alors intendant du Limousin ou bien au XVIIIe siècle et XIXe siècle lors du développement  de son industrie porcelainière et la construction de sa mémoire ouvrière. Aujourd’hui on peut remarquer l’importance que la Ville a accordé au développement de ses établissements culturels qui ont presque tous connu des réaménagements d’importance (musées, bibliothèque) pour en faire des établissements d’excellence. Sachez enfin que nous préfigurons actuellement le futur Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP) après avoir obtenu la labellisation Ville d’Art et d’Histoire en 2008.

Protéger le patrimoine et les archives vous paraît une mission importante de la collectivité ?

Limoges est soucieuse de protéger et de valoriser son patrimoine dont les archives municipales, patrimoine écrit, sont une composante. Ces dernières  recèlent des pièces remarquables dont certaines après restauration, ont fait l’objet de l’exposition Trésors d’archives en 2013 : le cartulaire du Consulat de Limoges XIIe- XVIIe siècle écrit en occitan du Limousin, le livre de comptes illustré de la riche confrérie du Saint-Sacrement (1551-1691), le plan d’alignement Trésaguet (1765-1768) , le cadastre (1812) ou l’ atlas des eaux (1878). Ce sont autant de pièces parmi d’autres tout aussi précieuses qui nous rendent respectueux de la mémoire de la commune comme des actes de l’institution municipale dont l’archiviste conserve les traces. 

Quel regard portez-vous sur vos Archives Municipales et leur évolution ? Lire la suite

Les évolutions du métier d’archiviste à Limoges

ou « comment ne pas en perdre la tête si cette évolution a des airs de révolution ! »

par Elisabeth SABY, directrice des Archives Municipales

Restaurer le patrimoine écrit ancien et le mettre en valeur par des présentations pédagogiques numériques, publier le journal de guerre d’un soldat limousin en s’appuyant sur une cartographie réalisée avec le service Géomatique de la Ville, expérimenter le système d’archivage électronique Asalae, à partir d’une production numérique diversifiée et avec l’accompagnement du service Informatique. Tels sont quelques exemples de l’étroite imbrication aujourd’hui de l’expertise métier de l’archiviste avec d’autres compétences pour réaliser des projets où l’on « joue collectif » sans perdre la maîtrise de la matière archive ni celle du projet même si les discussions et les arbitrages peuvent parfois être nourris. Au final et au vu des résultats, il semble bien qu’esprit d’entreprise et esprit d’équipe soient au coeur de la réussite.

La présentation dynamique de contenus numériques pour une exposition avec la suite Adobe dans le cadre d’un partenariat universitaire (mastère Patrimoine et développement territorial de l’Université de Limoges)

Cela a concerné la présentation numérique de cinq documents remarquables Lire la suite

Les Archives municipales de Limoges s’exposent

L’exposition « Ecrits et Témoignages de la Grande Guerre » a été organisée dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre du 22 mai au 31 août 2014.

Des écrits et témoignages de soldats limousins qui ont vécu la Grande Guerre ont été exposés au Musée de la Résistance durant 3 mois

Un après-midi de conférence a permis d’approfondir la thématique et de répondre à certaines interrogations :

  • « La publication des témoignages » par Véronique NOTIN, Conservateur du Musée des Beaux-arts de Limoges et Josépha HERMAN-BREDEL, vice présidente des éditions Culture et Patrimoine
  • « Autour des écrits de guerre : une approche littéraire du témoignage » par Catherine MILKOVITCH-RIOUX, maîtresse de conférence à l’université de Clermont-Ferrand, Centre de Recherche sur les Littératures et la sociopoétique et Institut d’Histoire du temps présent / CNRS
  • « 14 – 18 Limoges en Guerre » par Michel VALADE, docteur ès Lettres et Sciences humaines à l’Université de Limoges
  • « Suffit-il d’être patriote pour partir à la guerre ? » par Frédéric ROUSSEAU, professeur d’histoire contemporaine et chercheur à l’Université Montpellier 3
Exposition du service des Archives Municipales  de la Ville de Limoges présentée au Musée de la Résistance du 22 mai au 31 août 2014

Exposition du service des Archives Municipales de la Ville de Limoges présentée au Musée de la Résistance du 22 mai au 31 août 2014

Suite au succès de cette exposition, elle sera présentée en version itinérante sur la région Limousin sur la période 2014 à 2018.