Mardi 26 septembre 2017 : Table ronde « Regards de médiatrice sur l’archiviste »

Table ronde organisée dans le cadre de la séance

L’ARCHIVISTE, CE MEDIATEUR QUI S’IGNORE

Modérateur : Elodie Belkorchia, chargée des pôles conservation et valorisation patrimoniales, gestion et communication des fonds iconographiques, audiovisuelles et numériques, Archives municipales d’Aubervilliers (93)

Médiateur / archiviste : un choc de cultures professionnelles ?

Au Rize de Villeurbanne comme aux archives municipales de Saint-Étienne, les actions de médiation sont coordonnées et animées par des médiateurs non-archivistes, travaillant au sein d’un pôle d’activité dédié. Leur formation, leurs missions, leurs préoccupations sont bien différentes de celles de leurs collègues : entre professionnels chargés des « 4C » ou de la valorisation, on ne parle pas toujours la même langue dans les services d’archives ! Mais doit-on pour autant renvoyer chacun à sa spécialité ? Ce croisement des approches est plutôt à envisager comme une manière d’enrichir les projets culturels et de médiation, de leur donner une autre dimension. Existe-t-il une « recette » pour un « projet idéal », dans lequel médiateur et archiviste trouvent chacun leur juste place ?

Regards de deux médiatrices sur leur travail en archives : Géraldine Zamant, chargée de la médiation au Rize et membre du conseil d’administration de Médiation culturelle association, et Céline Soutif, responsable des actions culturelles et éducatives aux archives de Saint-Étienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *